Andrée Néron

Madame Andrée Néron est pharmacienne en milieu hospitalier depuis de nombreuses années.
Elle est ou a été membre de plusieurs associations professionnelles dont le Regroupement d’experts pharmaciens ayant un intérêt pour les soins palliatifs ainsi que le Club des experts en douleur chronique.
Comme membre de l’équipe du Centre d’expertise en gestion de la douleur chronique – Ruis de l’université de Montréal, elle a notamment collaboré au nouveau programme de télémentorat ECHO-douleur.
Elle est conférencière pour les étudiants et résidents en pharmacie et en médecine, les collègues pharmaciens, médecins, infirmières, physiothérapeutes mais aussi pour les malades.

Elle est l’auteure de plusieurs articles et outils cliniques pour les professionnels mais a également collaboré à une œuvre pour les patients souffrant de douleur non reliée au cancer.

Mme Néron est la rédactrice en chef, auteure et réviseure pour les cinq éditions du Guide pratique de soins palliatifs. Elle est également l’auteure du programme de formation en ligne sur la douleur et les soins palliatifs (programme de formation Elitis Pharma accrédité par l’Ordre des pharmaciens du Québec) ainsi que co-auteure dans le programme de formation en ligne sur la gestion de la douleur aiguë et chronique. Elle est également réviseure scientifique pour plusieurs webinaires destinés aux professionnels de la santé et abordant les thèmes de la douleur, les opioïdes, les cannabinoïdes (webinaires accrédités par l’Ordre des pharmaciens du Québec et par le CCCEP- Canadian Council on Continuing Education in Pharmacy).

Elle a été chercheure principale avec les résidents en pharmacie pour un projet de recherche en pharmacie d’hôpital : UMCaC : L’utilisation de la méthadone en coanalgésie pour le traitement de la douleur reliée au cancer – Use of Methadone as a Co-analgesic in cancer pain. Cette réalisation a donné lieu à une publication officielle dans un journal scientifique.

Elle a été, entre autres, membre du comité (groupe de travail) pour la réalisation d’un document sur la pharmacologie des soins de fin de vie (collaboration Collège des médecins du Québec et Ordre des pharmaciens du Québec).

Elle est membre actif du comité scientifique et de surveillance du Registre Québec Cannabis et participe à l’analyse des données et au transfert des connaissances dans le domaine. Les aspects de sécurité et innocuité, bien fondé (balance médecine fondée sur des données probantes vs sur des observations en pratique, aspects médicaux- santé publique, interactions et protection du malade) sont des préoccupations à l’avant plan ici.